TÉLÉCHARGER GPMC MSI

La console de gestion des stratégies de groupe (GPMC, Group Policy Management Console) Service Pack 1 (SP1) Microsoft uniformise la. La console GPMC permet également l'automatisation des opérations de la Après avoir téléchargé la package designtutorials.info, il suffit de double-cliquer sur ce. Cela se présente sous la forme d'un installateur MSI qu'il faut exécuter. notez- le (exemple: C:\Program Files (x86)\Microsoft Group Policy).

Nom: gpmc msi
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: Android. iOS. MacOS. Windows XP/7/10.
Taille:39.84 Megabytes


MSI TÉLÉCHARGER GPMC

Lorsque nous sélectionnons notre stratégie, le volet de droite affiche aussi certaines informations : L'onglet Etendue présente trois parties : Liaison : cette partie nous montre le ou les conteneurs auxquels est liée notre stratégie. Pour cela il faudra basculer sur Windows Server ou mieux qui arrivera à l'automne On peut donc spécifier des emplacements différents : Nous avons aussi la possibilité de tester l'application de notre stratégie si nos utilisateurs et ordinateurs appartenaient à d'autres groupes de sécurité que ceux auxquels ils appartiennent au moment de notre simulation : Nous poursuivons par la simulation de liaison de filtres WMI sur nos utilisateurs et ordinateurs : Pour finir, nous avons droit à un récapitulatif de nos choix : On consulte notre simulation de la même façon qu'on consulte une journalisation : L'onglet Résumé est toujours présent et possède la même utilité ainsi que la même interface que pour le mode journalisation. Dans ce mode, les stations sous Windows sont prises en charge. En cliquant sur le bouton Parcourir, on peut changer cet espace de nom afin que la requête que nous saisirons plus tard porte sur une étendue différente. Enregistrer le rapport : permet d'enregistrer au format HTML un compte-rendu des paramètres de stratégie qui ont été modifiés.

GPMC n'est pas installé en standard ni même disponible sur le CD-Rom de Windows Server mais est disponible sur le site de Microsoft en téléchargement. Actuellement, il est proposé sous forme de fichier designtutorials.info Il suffit de l'installer. l À partir du menu Démarrer\Exécuter, tapez \\form\gpmc\designtutorials.info 2. Sur l' écran Téléchargement de fichier, cliquez sur le bouton Ouvrir et suivez la. Après avoir téléchargé la package designtutorials.info, (tous les fichiers requis se trouvent dans le répertoire: X:\Program Files\GPMC.), il suffit de double-cliquer sur ce.

Windows Service Pack 3 ou une version ultérieure doit être installé sur les contrôleurs de domaine situés dans une forêt externe si vous souhaitez accéder à ces contrôleurs de domaine à partir d'un ordinateur qui exécute la console GPMC, car elle nécessite la signature et le cryptage de toutes les communications LDAP. Si le Service Pack 3 ou une version ultérieure n'est pas installé sur les contrôleurs de domaine Windows dans une forêt externe, vous pouvez temporairement assouplir les exigences de signature et de cryptage LDAP en modifiant le Registre de l'ordinateur qui exécute la console GPMC, comme indiqué dans l' article de la Base de connaissances.

Ce correctif met à jour le fichier gpedit. Si la version linguistique de la console GPMC ne correspond pas à la langue de votre système d'exploitation, la console GPMC n'installera pas le correctif. Vous devrez obtenir et installer séparément ce correctif. Pour vous le procurer, consultez l' article de la Base de connaissances.

Déploiement des GPO · designtutorials.info

Le programme d'installation de la console GPMC SP1 supprime automatiquement la version d'origine avant d'installer la nouvelle. Si vous avez modifié des exemples de scripts et voulez conserver ces modifications, vous devez renommer les exemples de scripts modifiés en leur attribuant un nom de fichier différent avant d'installer la console GPMC SP1.

Install Instructions Cliquez sur le lien Téléchargement pour démarrer le téléchargement ou choisissez une autre langue dans la liste déroulante, puis cliquez sur Go.

Effectuez l'une des opérations suivantes : Pour démarrer l'installation immédiatement, cliquez sur Ouvrir ou sur Exécuter ce programme à partir de son emplacement actuel.

Pour copier le téléchargement sur votre ordinateur afin d'effectuer ultérieurement l'installation, cliquez sur Enregistrer ou sur Enregistrer ce programme sur le disque.

Pour installer la console GPMC, exécutez le package gpmc. Vous pouvez aussi cliquer sur le raccourci Gestion des stratégies de groupe dans le dossier Outils d'administration du Panneau de configuration.

Dans la boîte de dialogue Ajout d'un composant logiciel enfichable autonome, sélectionnez Gestion des stratégies de groupe, puis cliquez sur Ajouter. L'onglet Délégation affiche le nom des utilisateurs et des groupes ayant des droits particuliers sur notre OU.

Il est possible d'ajouter des membres à cette liste, d'en supprimer ou encore d'affiner ou de modifier les droits de ces membres en appuyant sur le bouton Avancé. Un certain nombre d'actions sont réalisables à partir du menu contextuel que voici clic droit sur un lien de stratégie de groupe i : Modifier : nous permet de configurer les paramètres ordinateurs et utilisateurs de nos stratégies de groupe.

Appliqué : équivaut à "Ne pas passer outre" sous Windows Cette fonctionnalité permet de forcer l'application d'une stratégie même si l'héritage a été bloqué au niveau d'un conteneur inférieur. Lorsque ce paramètre est appliqué, un cadenas apparaît sur de l'icône du lien de stratégie de groupe.

GPMC MSI TÉLÉCHARGER

Lien activé : détermine si le lien de stratégie de groupe est activé ou non. S'il n'est pas activé, les paramètres de la stratégie ne s'appliqueront pas. Enregistrer le rapport : permet d'enregistrer au format HTML un compte-rendu des paramètres de stratégie qui ont été modifiés.

MSI TÉLÉCHARGER GPMC

Voici à quoi ressemble ce rapport : Supprimer : à ce niveau l'option supprimer nous permet d'agir sur le lien de stratégie de groupe. J'insiste sur le fait que nous agissons ici sur un lien car les actions sur les stratégies de groupe en elles-mêmes diffèrent un peu. Si nous supprimons un lien de stratégie de groupe, la stratégie en elle-même existe toujours et nous pourrons par exemple la modifier plus tard ou encore la lier à un autre conteneur.

Si nous supprimons une stratégie de groupe, cette dernière est définitivement perdue… enfin presque. Lorsque nous sélectionnons notre stratégie, le volet de droite affiche aussi certaines informations : L'onglet Etendue présente trois parties : Liaison : cette partie nous montre le ou les conteneurs auxquels est liée notre stratégie.

Filtre de sécurité : affiche les utilisateurs, les groupes et les ordinateurs qui sont affectés par notre stratégie. Par défaut c'est le groupe Utilisateurs authentifiés qui est présent. L'onglet Détails affiche les informations sur la stratégie tels que la date de création ou de modification, son GUID ou encore son état.

L'état d'une stratégie correspond à savoir si elle est activée ou non.

Il nous est aussi possible de désactiver uniquement les paramètres utilisateurs ou les paramètres ordinateurs afin d'optimiser l'application de la stratégie sur les postes clients.

L'onglet Paramètres affiche tous les paramètres effectifs de la stratégie : Quant à l'onglet Délégation, elle a le même objectif que celui précédemment vu avec notre unité d'organisation. Mais la gestion des objets de stratégie de groupe va plus loin sous Windows Server Voyons les nouveaux outils mis à notre disposition.

Installation Éditeur de stratégie de groupe locale (gpedit.msc) sur Windows 10 Home/Familiale

Pour cela, il faut tout d'abord définir un emplacement comme indiqué dans la fenêtre de sauvegarde puis d'entrer si on le veut une description pour notre sauvegarde. Nous pouvons restaurer ces sauvegardes, les supprimer et afficher leurs paramètres. Lors de ce processus, nous pouvons être amené à changer certaines informations faisant référence à des groupes de sécurité ou à des chemins UNC.

Une table de migration a pour but de faire le mappage entre les anciennes références et les nouvelles. Par exemple si nous voulons importer des paramètres de stratégies de groupe ayant trait à la redirection de dossiers vers un nouveau GPO, il nous suffit de créer une table de migration qui contiendra : l'ancien chemin UNC la source du partage utilisé pour stocker ces informations le type d'objet que nous voulons mapper un chemin UNC le nouveau chemin UNC la destination vers lequel nous voulons que notre GPO redirige les dossiers spécifiés.

Voici comment se présente cette table : Il y a 3 colonnes. Dans la première Nom de la source nous devons renseigner l'objet référencé dans notre stratégie. Lorsque nous cliquons sur Parcourir, nous obtenons la fenêtre suivante : Nous devons donc choisir un objet en fonction du type d'objet que nous aurons choisit dans la 2e colonne Type de la source. Cette dernière nous propose différents types d'objets dans une liste déroulante : Quant à la 3e colonne Nom de la destination le principe est le même que pour la 1ere, à savoir qu'il faut indiquer l'objet référencé dans notre stratégie de destination et ce toujours en fonction du type d'objet que nous auront défini auparavant.

Prenons un exemple simple. Nous avons une stratégie dont le paramètre de redirection de dossiers a été activé. Pour affecter la stratégie spécialement dédié aux développeurs, nous avons donc créer une table de migration qui modifiera le chemin UNC du paramètre de redirection de dossier : Pour remplir notre 1er champ, nous avons utilisé le menu "Outils" de notre table : Peupler depuis l'objet GPO : nous permet de récupérer les paramètres que nous voulons modifier directement à partir de la stratégie concernée.

Peupler depuis la sauvegarde : même effet que précédemment à la différence près que nous allons récupérer les paramètres depuis une sauvegarde de notre stratégie. Valider la table : vérifie que les paramètres de la stratégie destinataire sont valide. Il nous suffit à présent d'importer ce paramètre de stratégie dans ma nouvelle stratégie, ce que nous verrons dans la prochaine section.

En voici la liste : Modifier : nous permet d'éditer les paramètres de notre stratégie de groupe. Etat GPO : nous donne la possibilité d'activer ou de désactiver tout ou partie de notre stratégie. Sauvegarder : permet de sauvegarder notre stratégie Restaurer à partir d'une sauvegarde : rien à ajouter si ce n'est que nous sommes pris en charge par un assistant qui nous guide tout au long de la procédure de restauration.

Nous sommes ensuite invité à choisir le répertoire dans lequel se trouve notre sauvegarde : Nous voyons ensuite une liste de toutes les sauvegardes que nous avons pu effectuer sur notre stratégie incluant la date et l'heure, le domaine d'origine ainsi que l'ID de la stratégie : Une fois que nous avons choisi la sauvegarde que nous voulions restaurer, nous avons une fenêtre de récapitulation : Et pour finir le résultat de notre restauration : : 2.

Voici comment l'importation se déroule : Nous sommes encore une fois guider par un assistant qui nous propose, avant l'importation de paramètres, de sauvegarder notre stratégie afin que nous puissions la restaurer telle qu'elle était avant nos manipulations. Il faut savoir que l'importation supprime tous les paramètres existant de la stratégie : Nous sommes ensuite invité à définir le répertoire de sauvegarde à partir duquel nous voulons choisir la stratégie qui nous servira à l'import : Une fois le répertoire défini, nous avons droit à la liste des stratégies de groupe à partir desquels nous pouvons importer des paramètres.

A noter qu'il faut bien avoir sauvegarder notre stratégie source pour la voir lister dans cette fenêtre. Nous sélectionnons notre stratégie "RedirectionUsers" : Après avoir choisi la stratégie que nous voulions comme source, une analyse de cette dernière est effectuée car il peut y avoir des références particulières comme des chemins UNC ou des groupes d'utilisateurs : Si l'analyse détecte des références susceptibles d'être modifiés, l'assistant nous en informe et nous propose plusieurs choix : effectuer une copie identique à partir de la source ne modifie aucunes références et importe les paramètres tels qu'ils sont définis dans la stratégie de groupe source.

Ici, les références contenues dans la stratégie source et qui ne sont pas mappé dans la table de migration seront copiés tel quel. Dans le cas contraire, l'importation n'aura pas lieu. Ici nous choisissons donc la table que nous avons créé précédemment et qui concerne la redirection de dossier.

GPMC MSI TÉLÉCHARGER

Pour finir, nous avons droit à un récapitulatif puis au résultat de notre importation : Voyons à présent le résultat : Cette fonctionnalité peut-être utile dans le cas où les références à modifier sont nombreuses ou si l'importation doit s'appliquer à une stratégie appartenant à un autre domaine. Copier une stratégie : cette option permet de créer une nouvelle stratégie de groupe en la copiant à partir d'une stratégie existante. Pour ce faire il faut sélectionner la stratégie que nous voulons copier et donc choisir l'option copier dans le menu contextuel.

Une fenêtre nous propose de conserver les autorisations présentes ou d'utiliser les autorisations par défaut : 2. Les filtres WMI, nouvelles implémentations de Windows Server , nous permettent de poser des conditions d'application de nos stratégies de groupe en fonction de différents éléments de Windows que nous lui aurons soumis.

Nous pouvons par exemple lié un filtre WMI à une stratégie de groupe qui aura pour but d'installer une application. La condition serait que la stratégie s'appliquera uniquement si la station cible possède suffisamment d'espace disque ou de mémoire vive.

Notre filtre WMI ira donc chercher ces informations sur la machine cible et testera l'espace disque ou la capacité de la RAM. Nous auront ainsi le choix entre nouveau et importer. On peut donner un nom à notre filtre ainsi qu'une description. Le champ requête affiche le script que nous voulons voir appliqué à ce filtre.

Le bouton Ajouter nous donne la possibilité de saisir notre requête : L'espace de nom correspond à un groupe de classes et d'instances permettant de contrôler les étendues sur lesquels nous voulons que notre filtre agisse.

Malekal's forum

En cliquant sur le bouton Parcourir, on peut changer cet espace de nom afin que la requête que nous saisirons plus tard porte sur une étendue différente.

Le champ Requête affichera le script que nous aurons saisi. Voici ses propriétés qui apparaissent dans la fenêtre de droite : Comme je l'avais indiqué plus haut, il est possible de lier un filtre WMI à une ou plusieurs stratégies : cela apparaît donc dans la partie Objet GPO utilisant ce filtre WMI. Par contre une stratégie de groupe ne peut se voir lier qu'à un seul filtre.

Je ne m'étendrai pas plus sur le sujet car je sors de mon domaine de connaissance.

1. Présentation de la console GPMC

Pour en finir avec le WMI, il est aussi possible d'importer ou d'exporter des filtres existants. Ces filtres portent l'extension. Cette fonctionnalité a pour but de tester l'application de stratégies de groupe sur des ordinateurs et des utilisateurs. Elle agit de deux manières : en mode journalisation et en mode planification. Il affiche les paramètres effectifs à un moment donné.